Que faire en cas de douleur menstruelle pour se soulager ?

Règle douloureuse : Que faire ?

La période menstruelle est très peu appréciée par les femmes à cause de l’inconfort qu’elle cause. Pour certaines, c’est source de douleurs intenses, de stress, de fatigues et autres problèmes. Ce phénomène quelque peu désagréable est appelé dysménorrhée. Fort heureusement, il existe des méthodes très efficaces, tant naturelles que médicamenteuses et hormonales pour soulager les règles douloureuses. Nous faisons le point dans cet article.

Contrôler son alimentation

Surprenant pour certains, improbables pour d’autres, mais c’est une vérité avérée. L’alimentation joue un très grand rôle dans la nature des menstruations. Comme vous pouvez l’imaginer, le sucre est le premier élément auquel vous devez faire attention si vous souffrez de règles douloureuses. Pour ceux qui se demandent pourquoi, sachez que trop d’aliments sucrés provoquent une production excessive d’insuline et trop d’insulines favorisent la production de prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont ces organismes qui sont à la base des douleurs liées aux règles.
Le contrôle de l’alimentation nécessite également de consommer en quantité élevée les aliments riches en oméga 3, les poissons gras comme le saumon ou le maquereau, etc., et d’éviter la viande rouge. Par ailleurs, la consommation du café est à éviter durant les menstruations, car, ce dernier loin d’éliminer la fatigue, favorise le stress et la survenance des règles douloureuses.

Appliquer du chaud sur le ventre

Vous avez également la possibilité de poser une bouillotte chaude sur la partie douloureuse de votre ventre. C’est une méthode naturelle très efficace, car ayant fait ses preuves plusieurs de fois. Les muscles se contractent souvent sous l’effet des règles alors cette chaleur favorisera leur détente et atténuera la douleur. Un autre moyen d’apaiser la règle douloureuse est de prendre un bain chaud, mais cette méthode peut augmenter le flux des règles au fil des heures.

Opter pour les anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires sont très pratiques pour soulager les douleurs menstruelles, mais leur efficacité n’est pas manifeste chez toutes les femmes. En effet, en fonction de la douleur, votre médecin peut vous prescrire du paracétamol, des anti-inflammatoires de la catégorie de l’ibuprofène comme Nurofen ou Advil afin d’atténuer la douleur et toutes les pathologies qui vont avec à savoir, les maux de reins et la migraine.
Lorsque cette option s’avère inefficace dans les cas les plus sévères de règle douloureuse, des anti-inflammatoires encore plus puissants comme l’acide méfénamique, la naproxène et autres peuvent entrer en jeu. Toutefois, il est conseillé de ne pas abuser de ces médicaments, car, ils peuvent générer d’autres problèmes de santé comme les brulures d’estomac qui pourraient à la longue se transformer en ulcère. Vous devez donc respecter strictement la prescription du médecin à cet effet.

L’utilisation du stérilet hormonal

L’usage du stérilet est une méthode à bannir si vous prévoyez de tomber enceinte dans un délai plutôt court. Dans le cas contraire, le DIU (Dispositif intra-utérin) est une solution très efficace contre l’abondance des menstruations et les règles douloureuses.
Outre le faut d’être un contraceptif très efficace, le stérilet hormonal propage la progestérone et favorise la réduction ou la disparition des règles. Il peut être utilisé pendant 5 ans et n’est pas contre indiqué aux femmes qui n’ont jamais été enceintes. Consultez votre gynécologue si vous envisagez cette solution.

L’utilisation des pilules

On le sait tous, la pilule permet d’éviter une grossesse non désirée. Mais, ses avantages ne s’arrêtent pas là ! En effet, la pilule réduit également le flux menstruel et diminue la production des prostaglandines. C’est donc un moyen très efficace de soulager les règles douloureuses, car elle favorise la diminution de la durée des règles et combat toutes les douleurs liées à cela.
Une prise continuelle de pilule favorise carrément la suppression des menstruations. C’est une solution à envisager lorsque vous avez des vacances en vue par exemple.

Pratiquer une activité sportive

Le sport favorise l’oxygénation du corps et améliore la circulation sanguine. C’est une option qui peut sembler difficile et qui l’est d’ailleurs parce que faire des exercices physiques en pleine douleur menstruelle, ce n’est pas donné. Mais sachez que cela diminue les douleurs. C’est naturel et efficace. Toutefois, il ne s’agit pas de faire des activités sportives extrêmes comme le squash, la natation ou la boxe, mais juste des étirements ou de la marche rapide.

Du yoga pour atténuer les douleurs menstruelles

Le yoga est une activité avec beaucoup d’effets bénéfiques sur le corps humain. Parmi ces effets se trouve son aptitude à combattre le stress et se détendre. Comment utiliser le yoga pour combattre la règle douloureuse ?
L’un des moyens les plus efficaces est de vous positionner à 4 pattes, garder les mains à plat en suivant le prolongement des épaules et se mettre ensuite sur la pointe des pieds avec les pieds écartés en fonction de la largeur de votre bassin. Une fois cette position adoptée, tendez les bras et les jambes tout en remontant votre bassin jusqu’à avoir les fesses en l’air. Cet exercice vous sera d’une grande aide dans la diminution de vos douleurs menstruelles.

Post Comment